Coupure électrique : votre entreprise remboursée par l’assurance ?

Publié le - Auteur Par Lucie
Coupure électrique : votre entreprise remboursée par l’assurance ?

Il a été annoncé que l’hiver sera marqué par de fréquentes coupures de courant. Les entreprises de l’Hexagone s’interrogent sur les dédommagements des problèmes occasionnés par la coupure électrique.

Qu’engendrent les coupures de courant pour les entreprises ?

Les délestages entraînent de nombreuses gênes pour les entreprises, quelle que soit leur taille.

Des pertes financières

Les coupures d’électricité, qu’elles soient programmées ou non, sont susceptibles d’occasionner des problèmes financiers aux entreprises. Elles engendrent une interruption d’activité. Dans le domaine de l’agroalimentaire ou les grandes distributions, les délestages donnent naissance à la discontinuité de production et au retard de livraison. Il existe même certaines usines qui se voient dans l’obligation d’arrêter leurs machines pour cesser la production et de ne reprendre l’activité que pendant une semaine après même si la coupure d’électricité ne dure que 2 heures.

La détérioration des matériels

Les délestages provoquent également des dégâts matériels qui pénalisent les entreprises. Les coupures d’électricité peuvent créer des courts-circuits occasionnant la détérioration des machines et des matériels utilisés. Ce problème est généralement engendré par la surtension en rapport avec la remise du courant.

Les entreprises sont-elles indemnisées en cas de coupure ?

Les entreprises se questionnent sur les indemnités proposées par les assureurs en cas de délestage.

Les pertes financières sont-elles dédommagées ?

Il a été annoncé que les coupures d’électricité auront une durée de 2 heures. La plupart des assureurs n’avancent des dédommagements que lorsque l’entreprise est confrontée à plus de 5 heures de coupure. Quand ce cas se présente, les fournisseurs recueillent une somme de l’assurance pour qu’elle soit appliquée sur le frais d’acheminement. La réglementation en vigueur stipule d’ailleurs qu’un abattement forfaitaire de 2% est à appliquer lorsque l’interruption est supérieure à 6 heures. Il passe à 4% quand la coupure est comprise entre 12 à 18 heures.

Et les dommages matériels ?

Lorsque la détérioration des matériels d’une entreprise résulte d’une coupure de courant, les assureurs proposent la garantie des pertes d’exploitation. Les sociétés (plus exactement les grandes enseignes ayant une captive de réassurance) ayant souscrit à une garantie pour pertes pécuniaires diverses peuvent également profiter d’un dédommagement même s’il n’y a pas de dommages matériels.

Les PME sont souvent souscrites à des contrats multirisques dits « à périls dénommés » ne couvrant que les risques stipulés dans le contrat. Les pertes financières et les dommages matériels n’y figurent pas. Il est alors impératif de souscrire à une garantie couvrant les dommages matériels. Cependant, il faut s’assurer que l’entreprise a mis en place les différentes mesures de prévention demandées par les assureurs. L’utilisation d’un groupe électrogène fait partie de ces mesures.

 

Des factures grotesques

Et face à cela les chefs d’entreprises se retrouvent à devoir payer des factures multipliées par 3 et parfois par 10. Cette hausse est  quasiment impossible à absorber entre l’inflation des matières premières et cette couche supplémentaires, les TPE-PME rencontrent de grosses difficultés économiques. Un syndicat invite les professionnels à se regrouper et à faire front. Ils proposent de ne payer les factures qu’à hauteur des tarifs avant la crise. Pour le reste, ils estiment que le gouvernement devra répondre de ses choix.

Qu’en est-il des particuliers ?

Il n’y a pas que les entreprises qui se soucient des indemnités en cas de coupure.

Les particuliers bénéficient-ils également d’un dédommagement ?

Un foyer ayant subi une longue coupure électrique d’une durée supérieure à 5 heures doit être dédommagé par le service de dépannage. Les particuliers tirent parti d’un versement d’un budget forfaitaire de 2 euros hors-taxe par kVA de puissance souscrite par tranche de 5 heures consécutives d’interruption. Par la suite, le service de dépannage versera automatiquement la somme au fournisseur d’électricité et ce dernier la déduira sur les factures d’électricité.

Quelles en sont les conditions ?

Pour en bénéficier, il faut que le foyer ait souscrit un contrat. Fanny Limare-Wolf, Chief finance Officer de L’olivier Assurance, conseille la souscription à la garantie dommages électriques. Elle couvre l’assuré lorsque les appareils électriques du ménage (dont l’achat du matériel ne dépasse pas les 5 ans) présentent des dommages suite à une surtension ou une sous-tension. Il ne faut pas oublier de déclarer l’incident par téléphone ou par mail dans les 5 jours ouvrés qui suivent la date de l’incident. Il est aussi important de prendre les dommages occasionnés en photos pour s’en servir comme pièces justificatives.

Par Lucie

Lucie est rédactrice sur ComparateurBanque.com depuis le début. Elle aime tester les offres et partager son expérience. Elle a aussi d'autres casquettes dans l'équipe.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire