Vélo : Une nouvelle aide jusqu’à 3000€ idéale pour la rentrée 2022

Publié le - Auteur Par Hélène N.
Vélo : Une nouvelle aide jusqu’à 3000€ idéale pour la rentrée 2022

Depuis juillet 2021, l’achat d’un VAE ou Vélo à Assistance Électrique est allégé par une aide qu’on appelle bonus vélo. Très bénéfique, ce dernier peut couvrir jusqu’à 40% du coût d’acquisition du véhicule à électrique ou classique.

Au vu du contexte de hausse de prix d’énergie, le ministère de l’Économie affirme un renforcement des aides nationales à l’achat d’un vélo électrique le 13 août 2022. Pourtant, tout le monde explique que nous allons manquer d’électricité. Favoriser l’acquisition d’engins à assistance électrique n’est-il pas contradictoire ? Il semble que cette question n’inquiète personne.

Effectif depuis le lundi 15 août 2022, cet appui concerne les personnes en situation de handicap et les foyers à faibles revenus.

Vélo : Les conditions d’acquisition du bonus

Les Français ont jusqu’au 31 décembre 2022 pour bénéficier de cette aide écologique.

L’aide passe de 300 à 400 euros

Pour les personnes en situation de handicap ainsi que celles dont le revenu fiscal par part est au-dessous de 13 489 €, le bonus maximal pour l’achat d’un vélo à assistance électrique passera de 200 à 300 €. Cela dit, ce bonus ne sera plus conditionné au versement d’une aide de la part d’une ONG ou n’importe quelle autre entité.

L’aide peut aller jusqu’à 400 euros

Par ailleurs, pour une personne en situation de handicap et pour celles dont le revenu fiscal par part est inférieur ou égal à 6 300 €, le bonus vélo peut aller jusqu’à 400 €. De plus, cette catégorie de ménages bénéficiera également d’une aide plus élevée dans le cas d’un achat d’un vélo cargo, d’un vélo pliant et d’une remorque électrique pour le véhicule. Dans ce contexte, le bonus maximal accordé passera à 2000 € si 1000 € pour les bénéficiaires hors catégorie.

Des aides cumulables

En outre, les personnes en situation de handicap ou à faibles revenus peuvent toujours remplacer leur véhicule polluant par un vélo électrique. Dans cette situation, une prime pouvant aller jusqu’à 3000 € leur est attribuée, si 1500 € pour les autres bénéficiaires de l’aide.

À l’instar du bonus vélo, ces aides cumulables sont également en vigueur jusqu’à la fin de l’année 2022.

Une vision à long terme : aides à l’achat d’un vélo

Au vu de cette inflation historique, l’État prête la main aux Français en accentuant son soutien à l’achat de cycle mécanique.

L’objectif de cette aide

Plus propre, économique et écologique, la pratique du vélo est une habitude de vie que chaque Français devrait adopter.

Tout d’abord, celle-ci réduit la consommation de carburant, ce qui explique un gain considérable au niveau des dépenses journalières d’un foyer. Par ailleurs, le vélo, quel que soit le type, s’avère moins énergivore que d’autres moyens de déplacement. Un plus pour les écologistes qui aimeraient tant éradiquer l’utilisation des véhicules polluants menant la planète dans un gouffre.

Le nombre de vélos par foyer

Jusque-là, le bonus vélo n’est valable que pour un véhicule par foyer. En ce sens, le décret publié le lundi 15 août 2022 prévoit d’accorder la prime à plusieurs membres d’un même foyer à compter du 1er janvier 2023.

Procédure d’obtention du bonus vélo à assistance électrique

Tout d’abord, pour bénéficier de ce coup de pouce estival, il faudra être majeur et confirmé domiciliaire de France. Le revenu fiscal de référence par part doit être inférieur à 13 489 euros. Une aide, ayant le même objet, attribuée par une collectivité territoriale est également requise. Le site qui recense toutes les aides du gouvernement pour le bonus écologique permet d’y voir plus clair sur l’étendu des options possibles. Cette stratégie s’inscrit dans le Plan Climat : 1 planète, 1 plan.

La demande de bonus doit être effectuée dans les 6 mois suivant la date de facturation. Celle-ci doit être accompagnée de plusieurs pièces justificatives comme la copie de CNI et du passeport, une copie d’un justificatif de domicile de moins de trois mois, la facture d’achat du vélo, le RIB du bénéficiaire…

Par Hélène N.

Hélène est rédactrice pour ComparateurBanque.com depuis 2019. Elle traite souvent de sujets liés à l'actualité.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire