Chèque alimentaire : que vont recevoir les Français ?

Publié le - Auteur Par Emmanuelle Audibert
Chèque alimentaire : que vont recevoir les Français ?

La hausse des prix des énergies et le conflit en Ukraine ont eu une répercussion significative sur le prix des denrées alimentaires qui s’emballent. Face à cela, les ménages français les plus modestes peinent à accéder à des produits alimentaires qualitatifs. Pour soutenir le pouvoir d’achat des Français, l’État a envisagé de mettre en place une aide exceptionnelle sous forme de chèques alimentaires. Qu’en est-il de ce dispositif ? Focus !

Chèque alimentaire : qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une aide exceptionnelle permettant d’acheter des produits locaux et de qualité à destination des foyers modestes. Soit près de 8 millions de personnes.

Chèque alimentaire : un parcours laborieux

Ce chèque alimentaire est une aide qu’Emmanuel Macron a promise aux jeunes ménages modestes. C’est lors de la Convention citoyenne pour le climat qui s’est tenu en décembre 2020 que le chef de l’État l’a annoncé. Ce dispositif a été voté au mois de juillet 2021 par le parlement. A ce jour pourtant, aucune réelle avancée. Juste des discussions. Une nouvelle annonce de Gabriel Attal relance ce sujet en disant qu’après les élections législatives le texte sera présenté lors d’un conseil des ministres. Deux ans pour avancer sur ce sujet, qui est une belle promesse électorale.

Soutenir les ménages et les agriculteurs

Ce coup de pouce vise à soutenir le pouvoir d’achat des foyers concernés face à la hausse des prix de l’énergie et des denrées alimentaires.

Il faut savoir que le but de cette aide n’est pas seulement d’augmenter le budget alimentaire de certains ménages. En mettant en place ce dispositif, l’État souhaite également soutenir le travail des agriculteurs français. En effet, il s’agit d’un chèque alimentaire durable qui permettrait d’acquérir des produits frais, issus de circuits courts et certifiés bios (ou non). Ainsi, les producteurs locaux seront mis en avant sans oublier que le gouvernement prévoit que 85% du montant de cette aide puisse leur profiter directement.

Quel en est le montant ?

Jusqu’à maintenant, le montant du chèque alimentaire du gouvernement reste inconnu. Cependant, les députés LREM Grégory Besson-Moreau et Mounir Mahjoubi, qui sont en charge du dossier, ont laissé entendre que la somme se situerait entre 30 et 60 € par mois et par famille. Pour l’État, cela correspondrait à un budget annuel de 4 à 6 milliards d’euros.

Qui va bénéficier des chèques alimentaires du gouvernement ?

D’après Julien Denormandie, ministre de l’Agriculture, ce chèque alimentaire durable s’adresse principalement aux jeunes ménages modestes. Ainsi, ce sont les étudiants de 18 à 25 ans qui en seront les principaux bénéficiaires. Néanmoins, les personnes âgées et les familles aux faibles revenus pourront également en profiter. Cela signifie que quelque 8 millions de foyers seraient concernés par ce dispositif que l’État va déployer.

Une question qui fâche

Il serait également judicieux de se demander comment cette nouvelle aide va être financée. Mais bizarrement personne ne se pose la question. La réponse n’est pas évidente à trouver. Saviez-vous qu’à l’étranger, la France est souvent perçue comme « Le pays d’où l’argent tombe du ciel« .

À quand le versement de ce chèque alimentaire ?

Les foyers éligibles doivent encore patienter avant de pouvoir bénéficier de cette aide promise par le gouvernement français.

Aucune date précise pour le moment

À l’heure actuelle, aucune information plus concrète sur la date de versement de cette aide exceptionnelle de l’État n’a été révélée. Le 17 avril 2022, Julien Denormandie affirmait que c’était en cours de discussion lorsqu’il a été interrogé, sur France 3, concernant la forme que pourrait prendre ce chèque alimentaire.

Il est, cependant, bon de souligner que président avait annoncé en mars, soit peu de temps avant le premier tour de l’élection présidentielle, qu’il mettrait rapidement en place cette aide s’il était réélu. En effet, ce dispositif est plus que nécessaire pour faire face à l’inflation sachant que les prix des produits alimentaires de première nécessité ont augmenté de manière exponentielle (pour les produits frais : +6,6% sur un an au mois d’avril 2022).

Il existe pourtant bien d’autres manières pour relancer la consommation.

Un dispositif difficile à mettre en œuvre

Si le versement de ce chèque alimentaire durable tarde aussi à voir le jour, c’est parce qu’il s’agit d’une « mesure […] très compliquée à mettre en œuvre » selon Bruno Le Maire. Le ministre de l’Économie et des Finances a fait cette annonce en décembre 2021. Néanmoins, Julien Denormandie assurait en avril 2022 que cette aide exceptionnelle de l’État serait mise en place « dès après l’élection, courant de l’année 2022 ».

Cette mesure supplémentaire aidera certainement les ménages les plus en difficulté mais est-ce pour autant la bonne solution pour améliorer durablement la situation économique de la France ?

Par Emmanuelle Audibert

Rédactrice en école de journalisme à Aix-en-Provence

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire