Qui sont les banques les moins chères en France aujourd’hui ?

Publié le - Auteur Par Emmanuelle Audibert
Qui sont les banques les moins chères en France aujourd’hui ?

Chaque année, le comparateur Panorabanques et Capital enquêtent sur les frais prélevés par les établissements bancaires proposant leurs services en France. D’ailleurs, les deux acteurs viennent de dévoiler le palmarès 2022 des banques les moins chères. Sans surprise, ce sont les banques en ligne qui restent les moins gourmandes en termes de frais.

2021 : Les frais bancaires repartent à la hausse

Pour réaliser l’étude, les plaquettes tarifaires d’une centaine d’établissements en Métropole ont été observées. Pour des résultats plus tangibles, la comparaison a été réalisée sur 7 profils clients.

A combien s’élèvent en moyenne les frais bancaires annuels des Français ?

En contrepartie des services de sa banque, un Français paye en moyenne 219,9€ par an à titre de frais. Les tarifs moyens annuels varient cependant en fonction de la catégorie du client :

  • 54€ pour le profil jeune,
  • 179€ pour un employé,
  • 145€ pour un cadre moyen,
  • 234€ pour un cadre supérieur,
  • 224€ pour un commerçant,
  • 421€ pour un chef d’entreprise,
  • 195€ pour un retraité.

Comment évoluent les frais bancaires en France ?

L’enquête du comparateur a fait ressortir que les frais bancaires sont en hausse même s’ils sont bien loin de l’inflation :

  • De janvier 2021 à janvier 2022, en moyenne, ils ont augmenté de 1,5%,
  • Les hausses ont été en grande partie provoquées par celles des frais de tenue de compte. Ces derniers ont été multipliés par trois entre 2013 et 2017. Rien qu’en 2022, ils ont augmenté de 6% et affichent une croissance bien plus rapide que celle de l’inflation,

Cette année, la hausse concerne l’ensemble des profils. L’augmentation des tarifs est plus importante chez 4 profils:

  • Les retraités : +4,28%,
  • Les jeunes : +3,85%,
  • Les cadres moyens : +3,57%,
  • Les employés : +2,87%.

La hausse se situe en dessous de 2% pour les trois autres profils :

  • Les commerçants : +1,82%,
  • Les cadres supérieurs : +1,30%,
  • Les chefs d’entreprise : + 0,95%.

Les banques en ligne sont les leaders du classement

Sur les 7 profils clients comparés, les banques en ligne sont celles qui pratiquent les tarifs les plus compétitifs. Ils frôlent même la gratuité.

Boursorama et Fortuneo en tête

Boursorama Banque et Fortuneo se détachent nettement du classement. La filiale de la Société Générale honore le titre de banque la moins chère qu’elle arbore fièrement depuis 14 années successives. Tout comme elle, la pépite du Crédit Mutuel Arkéa allie performance, simplicité et frais ultra-compétitifs pour rafler une part conséquente du marché. Ces deux établissements arrivent en tête pour tous les profils étudiés à l’exception des profils retraités :

  • Dès 2€ par an pour le profil jeune,
  • 24€ de frais annuels pour la catégorie « employé »,
  • 15€ de frais à l’année pour le cadre moyen,
  • 15€ par an pour le cadre supérieur,
  • 17€ par an pour le profil commerçant,
  • 15€ de frais par an chez Fortuneo avec une carte World Elite Mastercard ou Visa Infinite.

Rajoutons, que Fortuneo est en plus un banque digitale rentable, ce qui est très rare dans le secteur. 

BforBank à la troisième place

Depuis le départ d’ING, la banque en ligne du Crédit agricole s’est hissée à la troisième place des banques les moins chères en France. Pour les catégories « employés » et « jeunes », elle arrive même en tête du classement aux côtés de Boursorama Banque et Fortuneo. Pour cause, son compte bancaire est sans frais.

Elle ne prélève rien sur un certain nombre d’opérations dont les paiements, les retraits, les prélèvements et les virements en zone euro. Elle ne facture ni commission d’intervention ni frais de tenue de compte.

Par conséquent, les économies annuelles de ses utilisateurs peuvent facilement atteindre les 195€ selon une étude de Meilleurebanque.com.

Par Emmanuelle Audibert

Rédactrice en école de journalisme à Aix-en-Provence

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire