Covid-19 : Cette assurance qui devient obligatoire pour voyager

Publié le - Auteur Par Danielle B
Covid-19 : Cette assurance qui devient obligatoire pour voyager

Si auparavant l’assurance voyage n’était pas obligatoire pour les Français qui voyagent à l’étranger, depuis la pandémie, elle figure parmi les documents exigés. Certains pays ont désormais fait le choix d’imposer une couverture spéciale. Découvrons de quoi il s’agit.

De plus en plus de pays imposent une assurance voyage

Alors que les frontières s’entrouvrent progressivement, la pandémie a obligé certains pays à renforcer les mesures à l’encontre des touristes.

Quelles sont les obligations des voyageurs ?

Désormais pour visiter certains pays, les touristes doivent souscrire une assurance voyage qui couvre les éventuels frais engagés en cas de maladie une fois sur place.

Concrètement, les voyageurs doivent être en possession d’une attestation d’assurance, mais pas n’importe laquelle. Celle-ci doit porter la mention « Covid ». Les exigences varient toutefois d’une destination à une autre. Certaines réclament une assurance santé sans préciser les détails. D’autres demandent la prise en charge de certains frais si l’assuré contracte le coronavirus.

La plupart des pays exigent les garanties suivantes :

  • La quarantaine à l’hôtel,
  • Les frais de santé,
  • Les frais d’hospitalisation,
  • Le rapatriement sanitaire.

L’attestation peut parfois conditionner l’obtention d’un visa. Les autorités effectuent d’ailleurs des contrôles soit avant la montée dans l’avion soit à la descente.

Qui sont ces pays qui exigent cette assurance ?

La liste des destinations qui exigent cette couverture spéciale s’allonge mois après mois. Avant la pandémie, seuls 6 Etats dont :

  • Cuba,
  • la Russie,
  • la Chine,
  • l’Arabie Saoudite,
  • la Mongolie
  • et l’Algérie exigeaient une attestation d’assurance voyage.

Aujourd’hui, elle est devenue obligatoire dans 34 pays dont des destinations touristiques.

Parmi ces pays, il y a Seychelles, Togo, Namibie, Mozambique, Djibouti, Bénin, Algérie, les Îles Turques et Caïques, Saint Martin, Paraguay, Salvador, Guatemala, Equateur, Cuba, Costa Rica, Chili, Brésil, Bolivie, Bahamas, Aruba, Thaïlande, Philippines, Pakistan, Oman, Népal, Mongolie, Maldives, Liban, Jordanie, Chine, Cambodge, Arabie Saoudite, Ukraine et Russie.

Les contrats d’assurance voyage s’adaptent

Selon les assureurs, ces assurances devenues obligatoires existaient déjà. Seulement aujourd’hui, elles doivent également prendre en charge le Covid. Pour les Etats qui les exigent, il s’agit d’une manière d’être sûr que le voyageur ne va pas dépendre du système de santé local.

Quelles sont les contraintes ?

Cette nouvelle exigence est non sans contrainte :

  • Les personnes âgées, même vaccinées, ont du mal à trouver une assurance adéquate. La plupart des contrats ne sont accessibles que pour les moins de 75, 72 voire 65 ans. Au-delà, il peut s’avérer difficile de souscrire un contrat d’assurance.
  • Les pays peuvent exiger la prise en charge d’un montant minimum de frais. Ces détails varient selon les destinations. A titre d’illustration, le Cambodge impose une couverture à hauteur de 50 000 $ pour les frais de santé tandis que la Thaïlande en exige 100 000 $.

Quelles sont les recommandations ?

Malgré les contraintes liées à ces nouvelles requêtes, les différents acteurs du secteur de l’assurance se sont vite adaptés. D’ailleurs, ils effectuent une veille permanente sur l’évolution des exigences des différents pays. De cette manière, ils sont à même de proposer des contrats pouvant couvrir toutes les destinations. Néanmoins, pour partir sereinement, quelques conseils s’adressent aux voyageurs :

  • Avant de voyager dans un autre pays, mieux vaut se renseigner sur l’obligation ou non d’une assurance voyage.
  • Pour trouver rapidement des contrats d’assurance appropriés, il est conseillé de faire appel à des comparateurs en ligne.
  • Pour être certain d’être bien couvert, il faut faire une demande explicite à l’assureur.
  • Bien qu’ils soient souvent chers, les contrats d’assurance locale peuvent proposer une couverture répondant aux exigences du pays.

L’attestation d’assurance doit être rédigée en français et en anglais. Il doit mentionner clairement la période de couverture, les frais pris en charge et les plafonds.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire