Refuser la création de son compte Mon Espace Santé

Publié le - Auteur Par Danielle B
Refuser la création de son compte Mon Espace Santé

Le Ministère de la Santé vient de lancer un nouveau service public baptisé « Mon Espace Santé ». En phase pilote dans 3 départements pendant l’été 2021, ce dispositif est accessible à tous les Français depuis le 3 février 2022. A quoi ça sert exactement, quelles données de santé va-t-on y trouver ? Est-il possible de le refuser et si oui comment procéder ?

Mon Espace Santé : de quoi s’agit-il ?

Ce service destiné aux citoyens français consiste en la création d’un espace individuel créé automatiquement pour tous les assurés, qu’ils soient salariés, agriculteurs, travailleurs indépendants, étudiants ou autres, et indépendamment de leur régime d’assurance maladie.

Un carnet de santé individuel mais numérique

L’espace « Mon Espace Santé » est en quelque sorte un carnet de santé numérisé. Il a plusieurs fonctions :

  • Il stocke l’ensemble des données de santé de l’assuré : maladies, traitements, allergies, ordonnances, vaccinations, résultats d’analyse, comptes rendus d’hospitalisation,
  • Il classe les documents par catégorie afin de faciliter leur consultation,
  • Il autorise le partage des informations de santé de l’utilisateur avec des professionnels de santé,
  • Il inclut une messagerie de santé pour faciliter l’échange d’informations et le suivi de la santé de son titulaire avec les professionnels de santé,
  • Il intègre un agenda pour la gestion des rendez-vous médicaux,
  • Pour gérer la santé des enfants de l’assuré, il est possible de rattacher leur profil,
  • L’espace est complété par un catalogue d’applications qui pourront être utiles,

Pour l’instant, seul le site internet est opérationnel. Bientôt, l’espace sera déployé sous forme d’application mobile. Et vous l’avez compris, on y trouvera tout ce qui concerne votre santé. Cela peut sembler pratique pour certains et intrusif pour d’autres. 

Une plateforme sécurisée

D’après les précisions d’Olivier Véran, l’actuel ministre de la Santé, les informations et les données médicales qui y sont stockées restent confidentielles et sécurisées. Pour éviter leur destruction, altération, perte ou encore utilisation par des personnes non autorisées, des précautions ont été prises.

Parmi elles :

  • L’hébergement de toutes les données dans un environnement sécurisé en France,
  • Elles sont hébergées par deux sociétés sous-traitants et certifiées HDS ou Hébergeur de Données de Santé,
  • Elles sont placées sous la protection de l’Assurance Maladie,
  • Leur traitement est placé sous la responsabilité conjointe du Ministère de la Santé et de la CNAM,
  • Les données sont accessibles uniquement par le titulaire majeur, le support et les professionnels de santé qui le prennent en charge.

Mon Espace Santé : l’activer ou le refuser ?  

Olivier Véran a tenu à préciser que le nouveau « Mon Espace Santé » n’est en aucun cas obligatoire. Il s’adresse uniquement à ceux qui veulent l’utiliser. Et donc pour ceux qui l’estiment intrusif, voici comment refuser ce nouvel outil. 

Mon Espace Santé : comment l’activer ?

Pour profiter des services de cet espace numérique, il est nécessaire de l’activer. Pour cela, l’assuré doit se rendre sur le site dédié monespacesante.fr et se munir du code provisoire qu’il a reçu par courrier ou par e-mail ainsi que de sa carte Vitale.

Cependant, si l’assuré a reçu le courrier ou l’e-mail il y a plus de 6 semaines et qu’il n’a pas encore activé son espace santé, la création de son profil a été fait automatiquement.

Mon Espace Santé : comment le refuser ?

Si l’assuré ne souhaite pas bénéficier d’un dossier médical numérique, il est libre de refuser le service. pour mémo, il n’a que 6 semaines pour le faire. Après il sera trop tard.. Pour cela, il lui est demandé de réaliser quelques démarches simples et rapides :

  • Se munir de la carte Vitale et du code reçu par courrier ou bien par e-mail,

Ceux qui n’ont pas le code et souhaite gérer cette situation rapidement : c’est possible.

  • Se rendre surle fameux site dont l’adresse est indiquée ci-dessus,
  • Cliquer sur « J’ai besoin d’un code »,
  • Indiquer son numéro de sécurité sociale + sa date de naissance + le numéro de série de la carte de sécurité sociale qui se trouve au dos.
  • Demander de recevoir le code par email ou téléphone. Normalement ils disposent déjà des informations. Elles sont juste à confirmer.
  • Cliquer sur « refuser l’activation de mon espace santé »
  • Télécharger la preuve du refus et la conserver.

C’est simple et rapide ! Autant ne pas passer à côté de la date.

L’assuré peut également refuser son carnet de santé numérique en appelant le 3422 tout en se munissant de sa carte Vitale. Il peut aussi le clôturer à tout moment depuis les paramètres de son espace, télécharger les informations de son profil et demander à ce qu’elles soient supprimées définitivement.

Par Danielle B

Rédactrice Argent, banque, budget.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire