Assurance emprunteur : Qui doit encore compléter le questionnaire santé ?

Publié le - Auteur Par Lucie
Assurance emprunteur : Qui doit encore compléter le questionnaire santé ?

Étape incontournable lors d’une souscription à une assurance de prêt immobilier, le questionnaire médical peut déterminer l’accord ou le refus de l’adhésion. Fourni aux emprunteurs par les compagnies d’assurance, ce document permet à ces dernières d’évaluer l’état de santé du contribuable ainsi que les risques encourus. Très important, ce formulaire peut indéniablement influencer le montant de la prime dans le respect de certaines conditions. Maintenant que ce secteur a connu une réforme, le remplissage du formulaire n’est désormais plus obligatoire.

Assurance emprunteur : l’importance du questionnaire santé ?

La souscription à une assurance emprunteur n’est pas obligatoire, mais reste très avantageuse. Pour l’obtenir dans les meilleures conditions, il faudra remplir un questionnaire médical.

À quoi sert le questionnaire ?

Contrairement aux idées reçues, les compagnies d’assurances épaulent les citoyens lambdas dans leur projet de vie. Certes, pourvu qu’il s’agisse d’une entreprise à but lucratif, l’assureur se doit de sécuriser l’emprunt et garantir la rentabilité du contrat. Dans ce contexte, celui-ci demandera à son client de fournir certains documents afin de lui parvenir des informations dont il aurait besoin.

Parmi ces dossiers figure le questionnaire médical. Ce dernier renseigne l’âge du demandeur, son état de santé (et ses antécédents), le fait d’être fumeur ou non, la pratique d’un sport dangereux… À partir de ces données, la compagnie évalue la redevabilité et en revanche demandera au client d’appliquer une tarification au risque.

Plus les risques sont importants, plus les primes sont élevées

Mais comment fonctionnent ces primes ? En vérité, si la situation du redevable représente des risques, ce dernier est considéré comme étant dans une difficulté à remplir sa part du contrat. C’est à ce niveau que l’assurance prête main-forte à son client. Les compagnies font office de relai là où le débiteur échoue.

Par ailleurs, la profession influence aussi le tarif. Si la personne exerce un métier à risque comme le pompier et le gendarme, l’assureur prendra en compte la nature des risques auxquels celle-ci est exposée.

La fin du questionnaire de santé

Jugée avantageuse, la suppression du questionnaire médical pourrait faciliter l’accès au bien à des personnes atteintes de maladies.

Pourquoi le questionnaire n’est-elle plus valable ?

Récemment annoncé par le Sénat, le remplissage du questionnaire de santé n’est désormais plus obligatoire sous certaines conditions. « L’accession à la propriété est un droit dont chacun devrait pouvoir jouir » selon notre confrère de la Tribune. Ce qui n’est pourtant pas le cas aujourd’hui, pour des raisons de santé. Même guéris, des redevables sont encore susceptibles d’avoir des surprimes allant jusqu’à 400%.

C’est en leur faveur que le Sénat s’est récemment prononcé à ce sujet. Depuis le début de l’année, le questionnaire médical n’est plus obligatoire pour pouvoir remplir les conditions d’obtention d’un prêt immobilier.

Qui doit encore remplir le questionnaire ?

Tout d’abord, il faut savoir que la suppression de ce questionnaire a engendré certaines règles. À compter de ladite date, le montant du prêt est plafonné à 200 000 euros et le redevable doit rembourser le prêt avant son 60e anniversaire.

Par ailleurs, certaines catégories de personnes se voient stigmatisées par cette réforme. Considéré comme un paramètre limitant l’accessibilité à diverses activités, le cancer pourrait perturber l’accès au prêt. Il en va de même pour les personnes porteuses du VIH qui se voient exclues de l’assurance si le questionnaire n’est pas rempli.

Si la situation reste aussi étouffante, il est toujours préférable de changer d’assurance pourvu que ce soit de plus en plus facile actuellement. Après avoir pris le temps de comparer toutes les offres à travers nos outils, nous avons fini par trouver la plus intéressante convenant à chaque personne.

Par Lucie

Lucie est rédactrice sur ComparateurBanque.com depuis le début. Elle aime tester les offres et partager son expérience. Elle a aussi d'autres casquettes dans l'équipe.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire