Contester une contravention devient plus simple !

Modifié le - Auteur Par Danielle B
Contester une contravention devient plus simple !

Avec la multiplication des radars sur les routes, les erreurs vont de pair et les automobilistes sont mécontents. Contester une contravention semble parfois complexe donc les conducteurs acceptent et payent. Depuis peu, les choses changent car le gouvernement vient de mettre en ligne un site permettant de contester une contravention pour une infraction que l’on pense ne pas avoir commis. Comment ça marche ?

Que faut-il savoir sur les radars ?

Depuis 2003, les radars ornent les bords de route pour flasher les automobilistes qui dépassent la vitesse autorisée. Chaque année, ces dispositifs déployés partout en France métropolitaine et en Outre-mer augmentent en nombre et gonflent les recettes de l’Etat.

Quels sont les chiffres clés sur les radars en France ?

Avant 2020, les radars ont été moins nombreux suite à des dégradations. Depuis, l’Etat a fait en sorte de renouveler les appareils abimés et d’en déployer d’autres pour faire face à la hausse des infractions.

Fin 2020, le parc total comptait 4224 radars dont plus de la moitié étaient composés de radars fixes. Le reste incluait 21% de radars mobiles, 18% de radars de franchissement et 6% de radars autonomes.

D’ici à la fin 2022, 4700 appareils actifs seront opérationnels sur les routes françaises. Parmi ces cabines, il y a aura :

  • 1400 radars tourelles,
  • 500 radars urbains,
  • 400 radars autonomes,
  • 50 radars “tronçon”
  • et 50 appareils placés sur les passages à niveau.
  • Environ 800 cabines seront uniquement des leurres mais qui de temps à autre vont abriter un radar actif.
  • D’ici à l’année prochaine, 400 voitures radars seront également déployées. A terme, celles-ci vont circuler sur l’ensemble du territoire.

Combien ces dispositifs rapportent-ils à l’Etat ?

En flashant les voitures, les radars alimentent les caisses de l’Etat : 

  • En 2017, un record de 825 millions d’euros de recettes a été récolté,
  • En 2019, les recettes s’élevaient à 760 millions d’euros,
  • En 2020, compte tenu de la baisse du trafic, les recettes ont été finalement de 553 millions au lieu des 729 millions d’euros prévus par la Loi de finances,
  • Pour cette année, les prévisions du gouvernement s’élèvent à 714 millions d’euros,

Ces millions récoltés servent en grande partie au financement de la lutte contre l’insécurité routière, à l’entretien des radars, à la gestion du permis à point et au désendettement de l’Etat.

Comment contester une contravention ?

Pour de nombreux automobilistes, contester une infraction ou une amende s’apparente à un véritable parcours du combattant. C’est la raison pour laquelle la Délégation interministérielle à la Sécurité Routière a lancé une nouvelle plateforme.

A quel moment utiliser ce nouveau site ?

 Ce nouveau site dénommé « espace des recours du permis de conduire » ne donne aucune solution directe. Il s’apparente plutôt à une plateforme d’orientation disponible en ligne. Pour cela, il vise à simplifier les réclamations, à accélérer leur traitement et à répondre aux différentes questions des automobilistes :

  • Il explique les procédures aux usagers qui souhaitent contester une décision, une infraction ou une amende les concernant,
  • Il précise les démarches à faire en cas de désaccord à propos du solde de points,
  • Il donne des informations complémentaires concernant le permis de conduire,
  • Il explique les démarches nécessaires à l’obtention d’un document.

Pour s’informer sur la plateforme, la création d’un compte n’est nullement nécessaire.

Comment l’utiliser ?

La plateforme propose quatre thématiques qui correspondent à des situations courantes :

  • Contestation d’une infraction ou d’une décision,
  • Désaccord avec le solde de points,
  • Recherche d’une information liée au permis de conduire,
  • Souhait d’obtention d’un document.

Chacune de ces thématiques contient des subdivisions pour permettre aux usagers de préciser leur situation autant que possible. En sélectionnant un cas de figure, le site aboutit à une démarche détaillée. Si nécessaire, il liste les documents utiles et oriente vers le service concerné.

Par Danielle B

Rédactrice spécialisée sur les sujets : Argent, banque, budget.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire