Découvrez l’assurance que vous payez tous les ans pour RIEN

Publié le - Auteur Par Stéphanie Thomas
Découvrez l’assurance que vous payez tous les ans pour RIEN

Faire la chasse aux frais inutiles c’est regarder là où vous dépensez de l’argent pour rien. Nous ne parlons pas ici de réduire la qualité de votre couverture ou de vos garanties mais bien de supprimer des dépenses qui ne servent strictement à rien.

L’assurance « moyens de paiement » n’est qu’une arnaque

L’assurance « moyens de paiement » concerne votre carte de paiement et votre chéquier et vous couvre en cas de perte, de vol et d’utilisation frauduleuse. Par extension, elle vous couvre aussi en cas de perte ou de vol de clé, papiers d’identité et parfois vol d’espèces. Cependant, elle ne sert à rien ! Oui vous avez bien lu : à RIEN. Si cette assurance est inclue dans un package vous pouvez la conserver. Mais s’il s’agit d’une option que votre conseiller vous a convaincu de prendre, nous vous invitons à la couper au plus vite. A titre informatif, le coût de cette assurance va de 24€ chez HSBC, La Banque Postale ou Monabanq par exemple, à 36€ au Crédit du Nord. Dit comme ça, cela représente peu d’argent mais cumulé à d’autres frais inutiles au final cela représente une somme qu’il est préférable de conserver sur son compte en banque.

Dans les banques en ligne comme Boursorama Banque ou Fortuneo, cette assurance est gratuite.

Pourquoi l’assurance « moyens de paiement » ne sert à rien :

En France, nous avons la chance que la loi française protège très bien le consommateur. En effet , en cas d’utilisation frauduleuse, l’article 113-19 et 133-17 du code monétaire et financier, nous protègent. La banque doit nous rembourser si la carte ou un chèque a été utilisé à notre insu, volé, perdu ou piraté sur internet. Certes, il y aura une franchise pouvant aller jusqu’à 50€ mais cela ne représente que deux mois de cotisation versus un événement qui au final arrive très peu souvent.
Le consommateur qui a été usurpé doit déclarer sa situation au plus vite. Légalement, il a jusqu’à 13 mois pour se manifester, si le litige a eu lieu sur l’Espace de l’Union Européenne (EUE) ainsi qu’en Norvège, Liechtenstein et Islande. Cette durée se réduit à 70 jours si l’incident est en dehors de l’Espace de l’Union Européenne.
Les petits « plus » comme la perte ou le vol des clés et papiers sont quant à eux couverts par votre assurance habitation.

Processus pour être remboursé sans assurance :

Voici les trois étapes à ne pas rater pour obtenir un remboursement si vous vous êtes fait pirater votre carte ou compte sur un site par exemple.
1) Faire opposition auprès de votre banque
Il s’agit de contacter dès que vous prenez connaissance de l’incident votre banque. Très souvent l’opposition se fait par téléphone auprès d’un numéro spécial et dédié à cet effet. Vous n’êtes pas obligé de porter plainte au commissariat, contrairement à ce que certains établissements vous font croire.
2) Lister les transactions suspectent
3) Demander le remboursement

A titre informatif, le remboursement inclus les prélèvements et différents frais induis à ces paiements frauduleux.
Il arrive très souvent que les établissement financiers trainent les pieds. Soyez persévérants et organisés, ils comptent justement sur le fait que vous baissiez les bras pour ne pas vous rembourser. Pensez bien à tout noter car ils risquent de vous demander plusieurs fois les choses…

Quelle est la proportion des paiements frauduleux en France ?

Seuls 0,064% des dépenses faites ont été frauduleux en 2016, selon une étude de l’observatoire de la sécurité des moyens de paiement. Vous comprendrez que cela représente vraiment une infime partie des transactions.
Pour éviter de vous faire pirater vos coordonnées bancaire, éviter les sites « louches ». Voici les choses à vérifier avant de faire un achat en ligne :
1) Si le site n’est pas à forte notoriété, pensez à vérifier les avis d’autres acheteurs en ligne avant. Tapez dans le moteur de recherche : « nom du site + avis ». Cela donne la tendance, si vous voyez beaucoup d’arnaque ou de mécontents : faites attention.
2) Vérifiez bien que le site est bien en « https »  ce qui signifie que le site est sécurisé pour les paiements.
3) Attention au Pishing : Ne saisissez jamais vos coordonnées bancaire suite à un mail venant d’un faux site. Certains hackers se font passer pour free, votre banque, paypal, Orange ou autre et vous demandent de saisir à vos coordonnées. Attention c’est une arnaque !! Allez vérifier directement sur votre compte free, Orange ou autre sans passer par le lien présent dans le site. Ils sont très forts pour recopier les aussi.
4) Dans certain hôtels ou restaurants, où l’on garde vos coordonnées bancaires : attention certains recopient simplement les chiffres de vos cartes et les utilisent quelques temps après.

En novembre, essayez de faire des économies avant le BlackFriday qui arrive en fin de mois : le 23 novembre.

 

 

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.