Aides financières et micro prêt de trésorerie : kit de survie des professionnels indépendants

Publié le - Auteur Par Olivier Balbastre
Aides financières et micro prêt de trésorerie : kit de survie des professionnels indépendants

Les mesures de confinement ont évidemment un impact sur l’activité professionnelle des travailleurs indépendants. Généralement peu couverts, comment peuvent-ils faire face à une baisse de leur chiffre d’affaires ? Quelles sont les aides financières qui vont leur permettre de franchir cet obstacle quand leurs réserves de trésorerie s’étiolent ? L’État et certaines Fintechs apportent des solutions.

Des reports possibles pour les cotisations Urssaf et les impôts

Dans cette situation exceptionnelle, le gouvernement décline une série de mesures afin d’accompagner les professionnels rencontrant des difficultés financières.

Cotisation sociales : reporter ou ajuster ses échéances

Ainsi, des reports de paiement des cotisations sociales à l’Urssaf sont accordés pour les travailleurs indépendants et les micro-entrepreneurs. Les indépendants (hors micro-entreprise) peuvent solliciter un ajustement de leur échéance de cotisations sociales, l’état garantissant qu’aucune majoration ou pénalité de retard ne s’appliquera. Les professionnels indépendants vont également pouvoir demander le report du paiement de l’impôt sur les sociétés sans pénalité ou sa modulation.

Impôt, taxes et CFE

Pour réviser le taux et l’acompte de prélèvement à la source, il suffit alors de rendre sur le site impots.gouv.fr. Attention, le faire avant le 22 mars permet aux modifications d’être prises en compte directement dès le mois d’avril. Il est possible aussi de suspendre le paiement mensuel de la Cotisation foncière des entreprises (CFE). La mensualisation reprendra alors le 15 décembre 2020.

Maladie, garde d’enfant : quelles aides financières ?

Parmi les aides financières envisageables pour le professionnel existent l’indemnité maladie journalière et l’indemnité pour la garde d’enfants.

L’indemnité journalière maladie pour les indépendants

Si le travailleur indépendant est infecté par le Covid 19, il peut bénéficier d’une indemnité journalière maladie. Celle-ci n’implique ni délai de carence ni condition de ressources. Son délai s’étend sur 20 jours maximum mais nécessite un arrêt maladie prescrit par un médecin d’une Agence régionale de santé (ARS). Pour les micro-entrepreneurs, l’indemnité journalière varie entre 5,46 euros et 56,35 euros. Son calcul tient compte des revenus des douze derniers mois d’activité. Pour les autres indépendants, elle oscille entre 22,54 euros et 56,35 euros.

Aide en cas de garde d’un enfant scolarisé

L’indemnité pour garde d’enfants fonctionne pour les personnes ayant des enfants de moins de 16 ans, scolarisés dans un établissement fermé, ou des enfants handicapés de moins de 18 ans, pris en charge dans un établissement spécialisé. Délivrée uniquement suite à un arrêt de travail indemnisé, sa période dure 14 jours, avec la possibilité de la renouveler.

 

Explosion des demandes d’assurance maintien de salaire

Les professionnels s’inquiètent à juste titre d’un décrochage de leur chiffre d’affaires, les empêchant de compter sur des revenus stables durant cette période exceptionnelle.

Des premières mesures

Le gouvernement a tenté de juguler les inquiétudes en proposant une indemnisation pour perte de chiffre d’affaires à hauteur de 1500 euros. Toutefois, tout le monde ne peut y prétendre puisqu’elle s’adresse aux entreprises dont le chiffre d’affaires dépasse le million d’euros et pour qui la pandémie provoque la fermeture de leur activité ou la baisse de ce CA de 70% minimum.

Une assurance prévoyance professionnelle souvent inutile dans cette situation

Le comparateur Coover relève une hausse, depuis trois mois, de 71% des demandes d’assurance maintien de salaire de la part des commerçants, des artisans et des professions libérales. Des métiers très peu protégés en cas de ralentissement ou d’arrêt de l’activité. Mais attention : l’assurance prévoyance de maintien de salaire ne couvre que les arrêts maladies, les accidents et les hospitalisations. Surtout, cela écarte tous les travailleurs non salariés. Et si certains disposent d’une assurance multirisque professionnelle, rien ne dit qu’ils ont coché les bonnes cases au moment de la souscription !

 

Une série d’aides de la part des Fintechs

Dans ce contexte, il est important de rappeler certains initiatives comme la bourse Shine ou le prêt de trésorerie Mansa.

Shine : une bourse pour les indépendants

La néobanque des indépendants et des entrepreneurs lance son offre Bourse Shine via un soutien financier de MasterCard et de la MAIF. L’idée : accompagner 60 futurs professionnels avec une bourse de 1000 euros chacun, soit une enveloppe de 60 000 euros. Cette bourse Shine est complétée par un prêt à taux zéro à hauteur de 5000 euros fourni par l’Adie (association pour le droit à l’activité économique). De son côté, MasterCard met en place des ateliers à destination de 30 boursiers pour les guider dans leur démarche entrepreneuriale.

 

Mansa : le prêt de trésorerie pour les freelances

La Banque publique d’investissement (BPI) s’active pour aider les TPE et les PME à souscrire un prêt de trésorerie avec leur établissement bancaire en se positionnant comme garantie crédit. Or, les travailleurs indépendants en freelance n’ont pas cette opportunité alors même que la menace sur leur trésorerie est grande étant donné la cyclicité de leurs revenus. La Fintech Mansa leur apporte une solution dédiée qui permet d’emprunter pour des projets professionnels comme des projets personnels. Idem avec l’octroi d’un micro prêt de trésorerie instantané pouvant allant jusqu’à 10 000 euros. Tout se déroule en ligne avec un dénouement en moins de 24h, ce qui permet de sécuriser justement temporairement sa trésorerie.

Bon à savoir : d’autres aides financières sont accessibles si l’entreprise est en péril comme l’allocation de solidarité spécifique (ASS), le Fonds d’action sociale ou encore le Fonds de solidarité.

Mentions légales:

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire