Voiture sans permis

Quelles solutions pour les détenteurs d’une voiture sans permis ? Le succès des voiturettes Elle a plusieurs noms : la…

Quelles solutions pour les détenteurs d’une voiture sans permis ?

Le succès des voiturettes

Elle a plusieurs noms : la voiturette, la voiture sans permis ou encore VSP est devenue, depuis quelques années, le chouchou des jeunes conducteurs citadins. Petite et donc plus facile à garer, moins chère, sans permis, … elle a de nombreux atouts. 

Et pas que … en effet, compte tenu de la politique drastique qui sévit en France concernant la sécurité routière : passage à 80 km/h sur les routes, création de zones 30 en ville, radar de feu, radars automatiques qui fleurissent un peu partout, tronçon limité à une certaine vitesse … les français sont nombreux à perdre leurs points sur le permis. Rares sont ceux qui en ont encore 12. Les autres ont la possibilité de suivre des stages pour en récupérer. Dans le pire des cas, rouler sans permis est vraiment déconseiller. Voilà pourquoi ces voiturettes connaissent un tel succès. 

Et on les comprend, d’autant plus que le  design est étudié, des fonctionnalités innovantes et performantes sont ajoutées, le confort est amélioré… On est loin du pot de yaourt des années 90. Qui ne serait pas séduit par autant de points forts ? Cette voiture se gare dans n’importe quel parking (aussi étroit soit-il) et grâce à elle, on ne se bouscule plus pour prendre son permis.

Quid du crédit voiture sans permis

Acheter sa voiturette

Le marché de la voiture sans permis permet aux constructeurs français de sortir du lot à l’échelle européenne. Chaque année, il se vend plus de 15 000 VSP en France et 30 000 en Europe (statistique publiée par Solutis en janvier 2017). Mais concernant leur prix, il n’est pas mini. Pour financer l’achat d’une voiture sans permis, le crédit auto peut être une bonne solution.

Quel organisme de crédit choisir ?

Le crédit VSP fonctionne comme le crédit auto classique. S’il s’agit d’un achat dans le neuf, il faut donc choisir un prêt VSP. Si c’est un achat de voiture d’occasion, il est préférable de se tourner vers un prêt personnel au meilleur taux.

Pour savoir qui propose le meilleur taux pour l’achat de votre voiturette, consultez notre outil qui compare simultanément les principaux organismes de crédit en France.

  •   Crédit VSP : voiture neuve

Certains concessionnaires comme Aixam ou Ligier peuvent faire des offres à leurs clients étant donné qu’ils sont associés à un organisme de prêt. Dans cette optique, les taux sont plus élevés, car il faut rémunérer l’intermédiaire supplémentaire. L’acheteur doit donc veiller aux TAEG proposés et être attentif aux taux promotionnels qui interviennent une fois dans l’année. 

  •  Crédit VSP : véhicule d’occasion

Quel type de prêt choisir?

Le prêt personnel est à même de répondre aux besoins d’un client désirant de souscrire à un crédit auto sans permis d’occasion. Effectivement, le « prêt auto » s’adresse uniquement à l’achat d’une voiture neuve. C’est la raison qui fait qu’il soit moins cher, car les organismes de prêt savent qu’en cas d’un souci lié au remboursement, ils peuvent récupérer un véhicule de grande valeur. 

Qu’il s’agisse d’un crédit VSP électrique ou à moteur thermique, la seule donne qui change est le prix. En effet, un véhicule électrique est relativement plus cher. Il n’y a pas de prix spécifique pour une VSP, le prix moyen est compris entre 7 000 et 8 000 €. 

Faut-il souscrire à une assurance pour conduire une VSP ?

Profiter des tarifs attractifs des assurances

Peu puissantes, les voiturettes sont peu impliquées dans des accidents de la route. En ce sens, des conditions et des grilles tarifaires différentes entrent en cause. Elles sont donc moins chères et faciles à assurer. Le coût de l’assurance VSP se rapproche sensiblement de celle d’un scooter.

Quel type d’assurance choisir ?

Assurer une VSP avec une garantie protection du conducteur est donc un choix pertinent pour éviter de payer des frais de réparation élevés. Les grilles tarifaires appliquées par les assureurs ne sont pas les mêmes que pour les voitures classiques. En moyenne, la prime annuelle pour une voiturette peut atteindre les 600 €.   

Choisir l’assurance VSP qui propose le meilleur rapport qualité-pris ou simplement la moins chère en utilisant notre comparateur d’assurance dédié aux voiturettes.

Le marché des VSP réunit des compagnies d’assurance spécialisées qui sont habilitées à se charger des caractéristiques particulières de ces véhicules.  

Comme tout autre véhicule qui roule sur la voie publique, les voiturettes doivent obligatoirement avoir une assurance auto responsabilité civile ou responsabilité au tiers. La formule basique (responsabilité civile) est suffisante si le conducteur conduit une VSP d’occasion ou d’une valeur moindre. La deuxième option fait partie des garanties indemnisant un tiers en cas de dommages. En revanche, le conducteur n’est pas couvert. Sinon, il est libre de prendre des garanties supplémentaires.

Les risques encourus en cas d’absence d’assurance

À défaut d’assurance auto, le conducteur est passible des sanctions suivantes :

  •  La confiscation de la voiture,
  •  La déchéance du permis de conduire,
  • Une peine de prison pour les cas les plus graves