Avis – Que penser de Mon Petit Placement

Publié le
-30% sur les frais Mon Petit Placement avec COMPARATEUR30
Avis – Que penser de Mon Petit Placement

Fintech lyonnaise fondée en 2017 par Thomas Perret, Mon Petit Placement a pour objectif de démocratiser et de démystifier l’investissement des particuliers. Retrouvez ici tout ce qu’il faut savoir sur ce nouvel acteur financier : l’avis de Comparateur Banque, celui de ses clients, mais aussi ses forces et faiblesses, etc.

Savoir enfin ce qu’il faut penser de l’offre de Mon Petit Placement

L’avis de Comparateur Banque sur Mon Petit Placement

Mon Petit Placement est une fintech française spécialisée dans le domaine de la néo-épargne. Son objectif est de rendre les placements financiers accessibles au plus grand nombre. La fintech offre à chacun de ses clients un accompagnement personnalisé, sur-mesure avec une équipe de conseillers financiers réactive, disponible et à l’écoute. Elle se positionne très fortement sur l’éducation financière, s’adresse aux jeunes avec leurs codes, des mots simples et sans blabla inutiles.

Aucuns frais ne sont appliqués sur l’ouverture d’un compte, mais aussi sur les retraits et les versements. Les contrats sont accessibles avec un premier versement de 300 €.

Pour toutes ces raisons, Comparateur Banque attribue la note de 4,5 étoiles sur 5 à l’offre proposée par Mon Petit Placement. Mais qu’en pensent les clients de la fintech lyonnaise ?

Que disent les avis clients ?

Il existe peu d’avis clients Mon Petit Placement sur internet. Comparateur Banque a choisi de se concentrer sur ceux accessibles sur Trustpilot. Les 252 avis laissés sur ce site sont largement positifs puisqu’ils attribuent une moyenne de 4,9 étoiles sur 5 à la fintech française.

En effet, 94 % des personnes ayant laissé un avis ont octroyé la meilleure note à Mon Petit Placement, à savoir « Excellent ».

Bilan des Forces et Faiblesses de Mon Petit Placement

 

Forces Faiblesses

Mon Petit Placement propose des produits d’épargne et des contrats d’assurance vie qui pour le moment ont un rendement attractif.

Ses services sont accessibles à tous et elle est très adaptée aux non initiées. 

Mon Petit Placement n’applique pas de frais d’entrée, de retraits, pas de frais de transfert, d’arbitrage. Elle facture sa prestation uniquement si le placement du client enregistre une hausse.

L’ouverture d’un compte est particulièrement facile et rapide.

Il est possible d’accéder aux services de Mon Petit Placement avec un versement initial de 300 €. Ce qui est inférieur à ses concurrents directs.

Le service client est particulièrement réactif et facilement accessible.

Mon Petit Placement se rémunère en prenant une commission trimestrielle sur les résultats. Sa commission reste dans la moyenne observée du secteur alors qu’il ne se rémunère qu’à la performance.

Le portefeuille proposé par Mon Petit Placement est encore assez restreint.

La vérité sur les avis négatifs laissés sur Mon Petit Placement

S’il existe très peu d’avis négatifs, Comparateur Banque a fait le choix de les étudier afin de démêler le vrai du faux. Parmi les reproches, on trouve :

  • l’emploi du tutoiement qui en déstabilise certains ;
  • l’impossibilité pour les clients de stopper les prélèvements mensuels directement depuis leur interface ;
  • un manque d’échanges une fois la souscription effectuée.

L’emploi du tutoiement

Cela peut paraître anecdotique, mais certains utilisateurs peuvent être déstabilisés par l’emploi du tutoiement lors des échanges avec leurs conseillers Mon Petit Placement. La cible de la fintech étant plutôt jeune, il n’est pas étonnant que les interlocuteurs s’adressent à leurs clients en employant le « tu ». Du moins, c’est de plus en plus souvent le cas. Mais il est vrai que dans le milieu de la finance et des placements financiers cela représente une petite révolution. Dans les faits, cela n’entache en rien le professionnalisme des conseillers Mon Petit Placement. Il s’agit seulement d’une habitude à prendre !

L’impossibilité d’avoir la main sur les prélèvements mensuels

Autre point négatif relevé par une utilisatrice de Mon Petit Placement, l’impossibilité d’avoir la main sur l’arrêt des prélèvements mensuels. En effet, les clients doivent en faire la demande par message avant le 20 du mois précédent le prélèvement en question. Cela représente en effet une contrainte, un manque de souplesse et nécessite d’anticiper la demande. Il est donc important que Mon Petit Placement communique clairement la procédure à ses clients dès la signature de leur contrat ou pourquoi pas allège les démarches à effectuer par les utilisateurs.

Le manque d’échanges et d’interactions

Enfin, certains regrettent le manque d’échanges et d’interactions après la signature du contrat avec Mon Petit Placement. En effet, les utilisateurs souhaiteraient avoir accès à davantage de données et de ressources sur leur espace personnel. Créer plus d’interactions permettrait aux clients de se sentir toujours plus acteurs de la fructification de leur épargne et améliorerait ainsi l’expérience utilisateur. Car en l’état actuel des choses, les clients ne peuvent que constater l’évolution de leur épargne lorsqu’ils se connectent à leur compte.

Pour qui est fait Mon Petit Placement ?

Si Mon Petit Placement est une fintech faite par et pour les jeunes, elle s’adresse en réalité à tout le monde.

Son objectif est en effet de démocratiser l’accès aux placements financiers en les rendant simples et accessibles, même pour les non-initiés. L’expérience client est au cœur des préoccupations de cette fintech spécialisée dans la néo-épargne puisque les échanges se font exclusivement avec des conseillers, sans bot. Mon Petit Placement s’adresse au plus grand nombre le premier investissement étant accessible avec un versement à 300 €, sans frais d’entrée ni engagement. En outre, chacun des clients bénéficie d’un accompagnement personnalisé et sur-mesure.

Important : 

Les performances enregistrées dans le passé, ne garantissent pas celles à venir. Il y a un risque de perte en capital.