Comparateur assurance vie

Publié le

Comparateur de 78 offres en Assurance Vie. Ce simulateur est en refonte. Nous travaillons dessus pour vous en livrer un...

Comparateur de 78 offres en Assurance Vie.

Ce simulateur est en refonte. Nous travaillons dessus pour vous en livrer un nouveau prochainement. En attendant, veiller aller sur le classement des assurances vie. 

L’Assurance Vie selon votre profil : sécurisé, prudent, offensif ou dynamique

Nous avons sélectionné pour vous, différents acteurs et en complétant le formulaire, voici les informations que vous obtiendrez :

  • Nom de l’offre de l’assurance vie en question et l’organisme qui le propose,
  • Le capital que vous pouvez espérer à terme,
  • Les frais d’entrée et les frais de gestion,
  • Le rendement du fonds en euros, basé sur les chiffres de 2018,
  • L’offre spéciale du moment,
  • La possibilité de faire directement une demande d’information et d’être recontacté par l’organisme.

Ce qu’il faut savoir avant d’ouvrir un contrat

L’assurance vie est le placement favori des français, il doit cette place dans le cœur des gens pour la simple et bonne raison qu’il est à la fois un produit d’épargne, un produit de prévoyance ainsi qu’une considérable niche fiscale. Contrairement à la croyance populaire il ne s’agit pas uniquement et simplement de la somme que vous touchez lorsque quelqu’un meurt. C’est une idée reçue qui malheureusement peut vous empêcher de choisir la meilleure option pour vous.

Point sur les idées reçues :

  • L’assurance vie est une assurance décès : FAUX ! Il s’agit en premier lieu d’un produit d’épargne. L’assurance décès ou obsèques correspond à de la prévoyance en cas de décès comme son nom l’indique, laisser un capital pour organiser (et payer) l’enterrement et/ou le règlement des droits de succession.

L’assurance vie, elle offre d’importants avantages successoraux pour la transmission aux bénéficiaires désignés en cas de décès : on peut transmettre 152 500 € sans frais de succession par bénéficiaire ! Le bénéficiaire peut être un voisin, un ami, un membre de la famille, la personne avec qui vous êtes pacsé, elle est librement choisie et cette information reste confidentielle.

  • L’argent investi est bloqué : FAUX ! L’argent est toujours disponible, vous pouvez donc faire des retraits d’argent. Oui mais pourquoi la durée de 8 ans ? S’il est vivement déconseillé de retirer l’argent avant ce délai, mais pas impossible, c’est parce que l’imposition est bien plus favorable une fois cette date atteinte. Pour ce qui est des 8 ans, c’est l’âge du contrat qu’il faut prendre en compte, c’est pour cela qu’il ne faut pas attendre d’avoir de l’argent à placer pour ouvrir un contrat, plus tôt c’est ouvert mieux c’est car après les 8 ans de votre assurance-vie vous pourrez retirer régulièrement sans payer d’impôts, en étalant vos rachats dans le temps.
  • Le nombre de contrat ET le montant des versements sont plafonnés : FAUX ! Chacun peut avoir une plusieurs assurances-vie pour diversifier ses placements par exemple. Quant-aux versements vous être libre de verser ce que vous voulez.
  • C’est un produit de luxe : FAUX ! Une assurance vie peut être ouverte à un enfant dès sa naissance, de très bons contrats sont accessibles avec pour seul versement 100 à l’ouverture, sans obligation de versements ultérieurs.

La fiscalité de l’assurance vie

Réputée comme excellente niche fiscale, il faut cependant bien connaître les aspects suivants pour optimiser votre assurance-vie. Il n’y a aucune déclaration à faire tant que l’argent n’est pas sorti. L’imposition se fait sur les plus-values en cas de rachat sur votre assurance-vie. Les gains peuvent donc s’accumuler tranquillement sur la durée.