Focus sur la nouvelle application « Toutes mes aides »

Publié le - Auteur Par Lucie
Focus sur la nouvelle application « Toutes mes aides »

Un entrepreneur français vient de lancer une application qui permet de connaître toutes les aides étatiques auxquelles on a droit. Focus sur cette nouveauté, son fonctionnement, ses avantages et inconvénients.

Toutes mes aides : une application qui rapporte 110€ par mois !

C’est parti pour la présentation de l’app qui devrait aider un maximum de Français et qui rencontre déjà un grand succès, avec 100 000 utilisateurs !

Le constat à la base de cette idée

Cyprien Boutard-Geze, le fondateur de l’application, a fait ses calculs : selon lui, les Français perdent en moyenne 110€ par mois d’aides, faute de prendre le temps de les demander, ou tout simplement car ils ne savent même pas qu’ils y ont droit !

Le fonctionnement de l’application

Les particuliers ne peuvent pas accéder directement à l’application. Il faut que leur entreprise, ou l’organisation dont ils dépendent, s’équipent et leur donne un accès. Le salarié d’une TPE, par exemple, devra demander à son employeur de prendre un abonnement payant.

1500 aides sont référencées dans l’outil, accessibles dans une interface simple. Le gain de temps est évalué à 2 heures par mois et par salarié ! Enfin, l’application permet même de remplir automatiquement certaines demandes d’aides en ligne, en calculant le montant précis auquel on a droit !

Quel est le coût de l’application “Toutes mes aides” ?

L’utilisateur final (le salarié) n’a rien à payer mais beaucoup à gagner. C’est à l’entreprise qui l’emploie de payer un abonnement, dont le montant est de 2€ par mois (soit 24€ par an) et par utilisateur.

Une entreprise de 10 salariés pourra donc s’équiper pour 240€ par an, un prix que nous évaluons comme étant raisonnable. À noter : l’application propose des prix dégressifs à partir de 200 collaborateurs.

Le pour et le contre de cette application de recherche d’aides

Parcourons maintenant les arguments en faveur et contre ce type d’application.

Pour : Une application pour lutter contre l’inflation

Nous en avons déjà parlé récemment  : l’inflation est galopante en Europe, avec pour causes des erreurs commises par la BCE, la crise en Ukraine et les difficultés du système énergétique européen. Au Royaume-Uni, par exemple, le taux d’inflation atteint maintenant 9,4% et pourrait même atteindre 11% d’ici la fin 2022, selon certains experts.

Heureusement, l’inflation est moindre en France, pour l’instant, mais notre pouvoir d’achat souffre aussi. Les bénéficiaires des aides sociales sont le plus souvent les personnes les plus démunies, et ces dernières ne connaissent pas toujours l’ensemble des aides auxquelles elles ont droit.

Concernant le RSA, par exemple, une étude datant de 2018 indiquait que 34% des personnes éligibles à cette aide n’y ont pas recours. Cette application permet donc de redonner du pouvoir d’achat aux personnes les plus en difficulté.

Pour : une application qui facilite la vie et permet d’avancer !

L’application “Toutes mes aides” qui peut également être remplacée par ces pages gratuites issues du site du gouvernement, permettra aussi à de nombreuses personnes de faciliter leur quotidien, déjà difficile.

Certains pourront même créer leur entreprise, grâce à la découverte d’aides adéquates, et pourront ainsi créer de la valeur économique pour le pays et des emplois…

Contre : une application qui creuse le déficit et crée de l’assistanat social

Toutefois, l’application aura aussi pour conséquence d’alourdir les finances publiques, déjà bien mal en point. En effet, de nombreuses personnes vont découvrir qu’elles ont droit à des aides, les demander et les recevoir, creusant ainsi le déficit budgétaire public.

Enfin, les aides publiques peuvent aussi avoir l’effet indésirable de pousser certaines personnes à se complaire dans une situation de confort, où il n’est plus nécessaire de faire autant d’efforts, car le montant des aides permet de vivre sans travailler.

Contre : Comment savoir si l’application sera utile ?

La société éditrice de l’application demande un engagement sur 12 mois. Problème que nous identifions : il n’est pas possible de savoir à l’avance si l’application sera réellement utile ou pas. Certains salariés ont en effet déjà activé toutes les aides auxquelles ils ont droit. D’autant plus que ces informations sont accessibles gratuitement sur le site du gouvernement. Elles sont certes, bien moins mises en avant, mais elles y sont.

Toutefois, avec un tarif de 2€ par mois et par collaborateur, il est possible de tester l’application sans grand enjeu budgétaire !

Par Lucie

Lucie est rédactrice sur ComparateurBanque.com depuis le début. Elle aime tester les offres et partager son expérience. Elle a aussi d'autres casquettes dans l'équipe.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire