Les changements du 1er septembre : rentrée, aide, logement, transport, PMA

Modifié le - Auteur Par Hélène N.
Les changements du 1er septembre : rentrée, aide, logement, transport, PMA

Dans le cadre du projet de loi de finances rectificative pour 2022 et de la loi « pouvoir d’achat », plusieurs mesures votées durant l’été vont entrer en vigueur à la rentrée. Si certains changements vont s’appliquer dès le 1er septembre, d’autres se verront en cours du mois. Focus !

Qu’est-ce qui va changer au 1er septembre ?

De nombreuses mesures votées vont s’appliquer à partir de ce mois de septembre.

Les changements pour la rentrée scolaire

Le mois de septembre 2022 sera notamment marqué par l’augmentation de 4% de l’allocation de rentrée scolaire (ARS). A noter que la revalorisation de ce dispositif d’aide destiné à donner un coup de pouce aux ménages pour faire face aux frais de rentrée a été prononcée en août.

Les campagnes de demande de bourse pour les élèves qui ne sont pas encore boursiers débuteront également le 1er septembre. Il faut aussi savoir que pour la rentrée universitaire 2022, cette pension destinée aux étudiants évoluera de 4%.

Certaines prestations vont augmenter

L’aide destinée aux bénéficiaires des prestations et minima sociaux (allocations familiales, AAH, RSA, etc.) va aussi augmenter de 4%. Toutefois, le versement de celle-ci, qui correspond à l’allocation du mois d’août, n’aura lieu que le 5 septembre. De plus, le 15 septembre, ils vont bénéficier d’une prime exceptionnelle de rentrée de 100 euros par foyer majoré de 50 euros par enfant.

Pour les personnes vulnérables, le dispositif d’activité partielle ou chômage partiel mis en place durant la crise sanitaire sera également maintenu au plus tard jusqu’au 31 janvier 2023. Les retraités ne seront pas, non plus, en reste. En effet, ils profiteront également de l’augmentation de 4% de leur pension le 9 septembre, date à laquelle leur allocation du mois d’août sera versée. Ils vont aussi recevoir, à cette occasion, le rattrapage de juillet.

Les titres-restaurant vont concerner tous les produits alimentaires

Désormais, il sera également possible d’utiliser des titres-restaurant pour acheter tout type de produits alimentaires même si ceux-ci ne sont pas directement consommables. De plus, au cours du mois de septembre et au plus tard le 1er octobre 2022, le plafond journalier de ce moyen de paiement devrait passer de 19 à 25 euros.

Qui dans le domaine du logement ?

Dans le domaine du logement, plusieurs mesures d’aide dans le cadre de la loi sur le pouvoir d’achat entreront également en vigueur comme c’est le cas du « bouclier loyer ». Ce dernier limitera à 3,5% la hausse des loyers. Les APL (aides au logement), pour leur part, vont augmenter de 3,5%. En ce qui concerne l’obligation de faire, dès le 1er septembre, un audit énergétique pour la mise en vente des immeubles et maisons classés F et G, cette mesure est reportée et ne s’appliquera finalement qu’à partir du 1er avril 2023.

La remise carburant sera prolongée

Non seulement la remise carburant sera maintenue mais en plus, elle passera de 18 à 30 centimes par litre TTC dès le 1er septembre. Néanmoins, cette aide exceptionnelle va descendre à 10 centimes par litre à partir du 1er novembre 2022 avant d’être supprimée en fin d’année.

Il est bon de rappeler que TotalEnergie s’est aussi engagé à venir en aide aux automobilistes en appliquant une remise de 20 centimes par litre en septembre et octobre. Ce coup de pouce et celui mis en place par l’Etat, une fois combinés, permettent jusqu’à 50 centimes d’économies par litre de carburant à condition de passer par une station-service du groupe.

Bon à savoir

A compter du 1er septembre 2022, le stationnement des deux-roues motorisés sera également facturé à Paris si cela n’avait jamais été le cas auparavant. Ce mois sera aussi marqué par l’application des restrictions de circulation pour Marseille. A la rentrée, la conduite semi-autonome de niveau 3 sera aussi autorisée en France.

Il y aura aussi du changement au niveau de l’assurance emprunteur puisqu’elle est désormais résiliable à tout moment. Enfin, la mesure qui prévoyait de lever l’anonymat des donneurs de gamètes pour les enfants nés de PMA (procréation médicalement assistée) dans le cadre de la loi de bioéthique datant du 2 août 2021 prendra aussi effet dès le 1er septembre.

Par Hélène N.

Hélène est rédactrice pour ComparateurBanque.com depuis 2019. Elle traite souvent de sujets liés à l'actualité.

Obtenez des offres exclusives !

« * » indique les champs nécessaires

RGPD*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.
Laisser un commentaire