Après le paiement sans contact voici le paiement vocal

Publié le - Auteur Par Stéphanie Thomas
Après le paiement sans contact voici le paiement vocal
Dans leur lutte contre la fraude pour les paiements en ligne, les banques proposent divers dispositifs d’authentification. Le plus connu est l’envoi d’un code de validation par SMS afin de finaliser l’achat ou encore les numéros de carte ou CVV à usage unique. La Banque Postale va plus loin en lançant l’authentification vocale « Talk To Pay ».

Qu’est ce que le paiement vocal ? 

Le principe est simple. Au lieu de recevoir un SMS, l’utilisateur reçoit un appel automatique de la banque et devra répéter une phrase oralement pour s’authentifier et reçoit enfin un code à trois chiffres afin de valider le paiement. Plus rien à écrire, juste à parler. Encore faut-il que le processus soit bien fait, comment faire en cas de mal de gorge ? 

Ce paiement est disponible exclusivement pour les achats sur internet.

Comment fonctionne le paiement vocal ?

Avant la première utilisation le processus est simple et ne prend que 10min. Il faut passer par les étapes suivantes : communiquer à sa banque un numéro de portable, télécharger une application et enregistrer une phrase type avec son prénom, son nom et « je m’identifie par ma voix ».

Au moment de payer en ligne, le téléphone du client va sonner et un message électronique va lui demander de répéter cette phrase. Une fois authentifié, il recevra un code à trois chiffres. Ce code à usage unique lui servira à valider la transaction. 

Le paiement vocal est-il vraiment sécurisé? 

C’est un système ultra sécurisé. En effet la biométrie vocale s’appuie sur les modulations de votre voix. L’authentification du client se fait en deux temps : d’abord grâce à la biométrie vocale et, ensuite, grâce au fait que le code à usage unique communiqué par la banque change à chaque transaction.

« 600 personnes l’ont déjà testé, indique Aurélien Lachaud, le directeur du développement des marchés de paiement à la Banque Postale. Elles ont essayé de s’identifier dans la rue, au bureau, à voix basse…. Et cela fonctionne à chaque fois extrêmement bien ».

Combien ça coûte?

Ce système ne sera néanmoins pas gratuit : il sera facturé 10 euros par an à ses clients, 5 euros par an pour les 18/25 ans.

La Caisse d’épargne et Le Crédit du Nord suivent les traces de la Banque Postale sur cette innovation. On peut se demander jusqu’où ils vont aller dans leur quête constante de l’amélioration de l’usage client.

Notre avis : 
Une validation du paiement avec la voix cumulée à un code à 3 chiffres : est ce vraiment une innovation ? Il y a toujours un code à saisir. Nous sommes moyennement convaincu.

Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.