+2,5 % d’augmentation sur vos cotisations en 2019

Publié le - Auteur Par Stéphanie Thomas
+2,5 % d’augmentation sur vos cotisations en 2019

Cela fait des mois que nous en parlons et aujourd’hui nous sommes proches de la date butoire. En effet, dès le 1er janvier 2019 les cotisations d’assurances vont augmenter.

L’assurance santé : enregistre la plus forte augmentation de tarif

Pour l’assurance santé réagissez vite ! Il vous reste quelques jours pour faire des économies avant de subir la hausse de 2,5% de cotisation. En changeant de prestataire, vous pouvez éviter cette hausse et même faire des économies sur votre budget actuel. Si vous ne faites rien, vous risquez d’être bloqué jusqu’à 2020 avec le même assureur. A vous de choisir, faire une demande de devis ne coûte rien, si ce n’est un peu de temps (5 min) et elle peut rapporter gros.

Voici nos simulateurs en assurance pour réaliser de belles économies. Ces outils comparent simultanément, gratuitement et sans engagement les offres de pls de 80 établissements.

Concernant les assurances auto et habitation, l’augmentation attendue est de 1 à 2% en moyenne.

Toutes les assurances sont concernées, la mutuelle santé n’a pas l’exclusivité de cette tendance haussière. La bonne nouvelle, qui est tout de même relative concerne l’assurance auto. Entre 2017 et 2018, la moyenne d’augmentation nationale était de 2 à 3%. Cette année les cotisations en assurance automobile ne devraient augmenter que de 1 à 2%. Cependant, le coût de la main d’oeuvre et des pièces détachées a lui augmenté et ce à cause des composants électroniques qui sont de plus en plus nombreux dans nos véhicules.
Pourquoi les assureurs n’augmentent pas autant que l’an dernier ?
La réponse donnée : la diminution des sinistres et de leur gravité
Rappelons que le taux d’inflation est de 2,2% en septembre 2018.

Un jeu dangereux pour les entreprises

Depuis la loi Hamon, il est bien plus facile pour les français de changer d’assureur. Un atout réel pour les consommateurs. Mais ne finiront-ils pas par se lasser de changer tous les ans et de partir en quête soit du meilleur compromis : qualité / prix (pour ceux qui peuvent se le permettre) soit tout simplement du meilleur tarif (pour ceux qui n’ont pas le choix). Nous rappelons que le fait de prendre l’assurance au tarif le plus bas est parfois au détriment de la qualité.
C’est donc un jeu dangereux auquel les assureurs participent. Ils courtisent les prospects en vu d’acquérir de nouveaux clients. Des primes sont offertes, des mois de cotisations gratuits…. Les clients sont de moins en moins fidèles et les résiliations de plus en plus fréquentes.

Dans cette guerre concurrentielle, certains assureurs se distinguent.

La GMF, la Macif et la Maïf enregistrent un turn over de 8% de leur clientèle et 12% pour la MAAF. La moyenne des assureurs se situent entre 18 à 25%.
Comment font-ils pour préserver leurs clients au fil des ans ?
Il semblerait que le profil de clientèle soit différent des autres acteurs. La clients sont dans une tranche d’âge un peu plus élevée que les autres. Ils n’ont pas forcément le réflexe de faire jouer la concurrence. Il semble également que ces 4 assureurs aient choisi de fonctionner avec des marges limitées.

Les DOM-TOM fausses les prévisions de l’assurance habitation

Pour votre logement, les cotisations devraient croître de 1 à 2% en moyenne. Pourtant au réel, quand on regarde de plus près les prévisions sont vraiment disparates. Selon votre lieu et type de logement la hausse est estimée entre 0% pour les plus chanceux et 5% pour les autres. N’oublions pas que les DOM TOM font partis des territoires français et que la recrudescence des catastrophes naturelles impactent lourdement les cotisations.


Obtenez des offres exclusives !
  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.