Wecover c'est l'assurance auto collaborative, mais c'est terminé !

Comparateur en assurance automobile

Ce qu’il faut savoir à propos de Wecover, startup de l’assurtech spécialisée dans l’assurance auto collaborative : frais, concept, …

Fiche d’identité

Créé en2017
Maison mèreWecover
Offre globaleAssurance automobile collaborative 100% en ligne

Que faut-il savoir sur Wecover ?

Wecover avait un bon concept, l'équipe était motivée et pourtant l'histoire s'est terminée.

Start up lancée en 2017, Wecover proposait aux conducteurs une offre 100% numérique, une application smartphone était également disponible.

L’aventure s’est terminée le 22 octobre 2019. Son portefeuille de clients a été transféré chez un nouveau porteur de risques pendant l’été. Pourtant la startup avait levé 500 000€ en février 2017. Mais cela n’a pas été suffisant.

Wecover proposait  3 niveaux de garanties :

Wecover proposait trois niveaux de garantie avec ses assurances auto : tiers, tiers + et tous risques.

L’objectif de Wecover était de proposer à des conducteurs présentant un bon comportement de conduite une offre qui leur permettait de récupérer une partie de leur cotisation.

Son ambition : améliorer les habitudes de conduite

Grâce aux outils mis à disposition par Wecover, les clients avait la possibilité de perfectionner leurs habitudes au volant grâce à une application mobile novatrice qui enregistrant les accélérations, décélérations, freinages et coups de volant, en permettant par la suite d’améliorer sa conduite, sa consommation de carburant et de bénéficier de conseils personnalisés.

Regroupés en fonction de leur mode de vie, les clients pouvaient récupérer jusqu’à 25% de leur prime en l’absence d’accident.

L’idée est bonne et beaucoup de startup se lancent sur ce concept mais… il faut beaucoup d’argent pour être au niveau et il faut avancer vite. Otherwise fonctionne de la même manière.

Comme de nombreux acteurs de la fintech, pour faciliter l’expérience utilisateur, Wecover a décidé de proposer un chatbot. Il s’agit d’une intelligence artificielle toujours disponible pour le consommateur. Il répond à toutes les questions.

C’est quoi un chatbot ?

Ici la relation client est basée sur un chatbot (outil de conversation automatique). Avec cet outil disponible sur le site internet de Wecover, il est possible de demander un devis, de payer, ou encore de poser des questions.

Le challenge : une gestion 100% online

Selon Brice Houérou, CEO de Wecover,  « on est surtout une entreprise techno, et on veut rendre le process 100% numérique. On est les seuls en France à être capables de souscrire un client de A à Z après l’utilisation d’un chatbot Messenger ».

Il est même possible de dialoguer avec Noémie, robot sur facebook messenger.

Notre période est charnière dans le secteur bancaire et celui de l’assurance. Beaucoup de startup se créent, lèvent des fonds (plusieurs centaines de milliers d’euros, parfois des millions) en l’espace de quelques jours… d’autres ferment du jour au lendemain.

Se retrouver sans assureur ou ne plus revoir son argent se trouvant sur le compte d’une néo banque peut nous arriver à tous, du moins à ceux qui testent ces nouvelles solutions. Le risque zéro n’existe pas. Et même, les grands établissements peuvent disparaître, cf HSBC pour les particuliers en France…

Cependant, certains signes permettent d’entrevoir des failles. C’est pour cette raison que même si nous présentons beaucoup d’établissements, nous ne les recommandons pas tous.

Pour avoir une bonne assurance auto avec un bon rapport qualité-prix ou juste l’assurance auto la moins chère, il est recommandé d’utiliser ce comparateur gratuit qui analyse simultanément plus de 70 offres.