Bunq : les solutions de paiement cartes green et travel, paiement instantané

Ouvrir un compte Bunq

En 2020,  Bunq, la néobanque qui se définie comme la « Bank of the free* » met à la disposition des consommateurs deux cartes de paiement : la Green card et la Travel card. Ces deux cartes permettent à ses clients de devenir acteur militant pour un monde plus juste. 

Brève présentation de la Green card

La néobanque hollandaise Bunq lance la première carte bancaire respectueuse de l’environnement. Aussitôt que l’on achète un ticket de cinéma ou après les courses, on devient un acteur de ce mouvement écologique. 

Un acte pour la reforestation

La carte est accompagnée d’une promesse écologique : à chaque 100 € dépensé via la Green Card, un arbre est planté. Si le client est premium (dont la souscription est à 7,99 €/mois), ce nombre augmente à 2. À ce titre, l’objectif principal de Bunq est de mettre en place un monde plus vert. Comment cela fonctionne? L’argent est reversé à Eden Reforestation Projects qui plante les arbres où Bunq le demande. Depuis son lancement , l’association à but non lucratif a déjà planté 265 millions d’arbres sur 82 sites différents. Et au delà du nombre d’arbres planté, il faut penser à toute l’organisation qui est mise en place. Beaucoup d’emplois sont créés dans des zones où la pauvreté est forte et c’est toute une éducation à la préservation de la nature qui est faite. Des travailleurs locaux sont embaucher dans des zones difficiles comme le Nepal, l’Indonésie, le Kenya, Madagascar, Haïti … les travailleurs sont payés à des salaires équitables. 

Un acte militant qui a un prix

Le coût de la carte est de 99€ par an facturés en une seule fois à la commande. Si les fonds ne sont pas suffisants, Bunq propose à sa clientèle de créditer son compte avant de réserver la Green Card.
Cette carte n’est pas un compte bancaire. Elle permet d’agréger ses comptes en banque. C’est à dire qu’elle est compatible avec les principales banques françaises et sans frais de change à l’étranger.
Autre atout, elle permet d’utiliser les différents XPay disponibles, Apple Pay et Google Pay, et donc de payer avec le mobile. La carte est une Mastercard en version Crédit. 
Grâce à cette carte, le consommateur a droit à 10 retraits mensuels sans aucun frais. Dépassé ce seuil, chaque retrait lui est facturé de 0,99 €. Lors d’un retrait en devises ou d’un paiement instantané, aucun frais n’est alors appliqué sur le taux Mastercard. Toutefois, avec cette solution, Bunq n’offre pas de compte bancaire, il faut la recharger avec la Green Card.   

Avec la carte en métal, la néobanque fournit à ses clients un IBAN leur permettant de recharger leur compte par virement. Le fait que la carte soit en métal est aussi un choix pour l’environnement. Sa durée de vie est supérieure à celle des cartes en plastique habituelles. 

Un exemple concret de ce que cela peut rapporter à la planète

Cette carte a un coût mais elle permet à son détenteur d’économiser à l’étranger et de gagner du temps avec le paiement mobile. En plus et surtout elle permet de participer à la lutte contre le dérèglement climatique.

Imaginons un mois de dépenses moyenne :

  • 500€ de courses pour se nourrir,
  • 500€ pour se loger,
  • 200€ de dépenses diverses.

Sur une année cela représente 14 400€ de dépense et avec cela représente 288 arbres plantés, puisque Bunq s’engage à faire planter 2 arbres, pour les clients premium, par tranche de 100€ dépensés avec sa carte.

Focus sur la Travel Card Bunq

La travel carte porte bien son nom. Il paraît qu’il s’agit de la carte parfaite pour les voyageurs. Regardons cela de plus près.

 Moindre frais, voire zéro frais à l’étranger

Cette carte est limite trop belle belle pour être vraie. On se demande où est le loup. La Travel Card de Bunq est une carte bancaire pour voyager. Elle n’inclut aucun frais de change à l’étranger. En effet, ces frais peuvent être relativement coûteux. Il s’agit d’un montant que le consommateur doit payer lorsqu’il utilise sa carte bancaire hors de l’hexagone pour payer ou retirer de l’argent. Celui-ci peut être fixe, variable ou avec une commission. Avec sa Travel Card, Bunq se soucie des grands voyageurs. Grâce à cette carte de crédit prépayé, ces derniers peuvent vaquer à leurs occupations fétiches plus sereinement et en réalisant des économies substantielles.

L’économie moyenne observée avec cette carte est de 3%. Le détenteur obtient le vrai taux de change du moment et ne paye aucune commission bancaire. Ce service s’appelle Bunq ZeroFX. Ce service permet de connaître justement les économies réalisées. C’est un service disponible avec Bunq Premium et il est possible de le tester gratuitement pendant un mois.

La Travel Card permet de ne pas payer les frais élevés d’un paiement en devises. Elle est à recharger avant chaque emploi, car elle n’est pas reliée au compte bancaire du client. Avant chaque voyage, le consommateur se doit de la recharger par virement bancaire ou par carte bancaire et le tour est joué. Cela permet de ne pas dépasser son budget fixé initialement avant chaque voyage : astucieux non ? 

Comment recharger sa Travel Card Bunq ?

Le rechargement par carte applique un frais de 0,5 % du montant pour une carte de l’Union Européenne. les frais s’élèvent à 2,5% hors de l’Union Européenne. Il est possible d’ajouter une somme entre 10 à 500 € par jour. En ce qui concerne le virement SEPA, il est totalement gratuit, mais il faut attendre le déblocage des fonds sous 24 ou 48 h.

 La carte de crédit conçue par la néobanque

La Travel Card Bunq est tamponnée « carte de crédit ». Elle est acceptée dans un plus grand nombre d’établissements. Pour cela, elle évite les désagréments liés aux cartes à autorisation systématique. Celles-ci doivent passer obligatoirement par le terminal de paiement. Ce dernier consulte le solde à chaque nouvelle transaction. Effectivement, si les fonds sont insuffisants, la transaction n’est pas acceptée. Le plus souvent, ces cartes ne sont pas autorisées dans les parkings, les hôtels, les péages et les stations essence. Elle n’autorise pas le off-line. 

Les petits plus de la Travel card

Le consommateur pourra activer ou désactiver sa carte distance en utilisant Apple Pay ou Google Pay. Toutefois, avec la fonctionnalité de contrôle de solde, le client ne doit pas être à découvert et dépasser plus qu’il ne le faut.

Bunq a pensé à tout. La néobanque a lancé un service qui permet de répartir les dépenses de groupe. Que ce soit pour les voyages en famille ou entre amis il est possible de tracer tout le budget des vacances et de faire le bilan à la fin ou en court de route pour que tout le monde garde le sourire et que les dépenses soient équitables. Il suffira de créer un groupe Slice. Cette fonctionnalité permet aussi, si elle est paramétrée autrement de créer un objectif d’épargne.

 

« Bank of the free » se traduit pour Bunq comme la banque où chacun est libre.

  

Bilan : Ces deux cartes sont innovantes et très attractives.