assurance habitation

Assurance pour votre logement

L’assurance habitation n’est pas toujours strictement obligatoire en elle-même : ainsi, un propriétaire occupant lui-même son logement n’est pas légalement tenu de l’assurer. Toutefois, dans ce cas, les éventuels préjudices causés par le propriétaire doivent être assumés financièrement et directement par le propriétaire.

De même, les locataires sont parfois exemptés de l’obligation légale de s’assurer : dans le cas d’une location meublée, saisonnière ou d’un logement de fonction. Dans les autres cas (propriétaire qui loue son logement ou locataire dans d’autres cadres que ceux cités précédemment), il est obligatoire d’avoir une assurance, au moins pour la partie responsabilité civile. Dans la pratique, une assurance est demandée presque systématiquement aux locataires par les bailleurs ; les propriétaires occupant leur logement sont également assurés dans leur grande majorité, ce qui leur permet de ne pas s’exposer à des risques financiers trop importants en cas de préjudice dont ils seraient considérés comme responsables.

En effet, l’assurance habitation comprend la responsabilité civile et divers dommages causés au bien, selon les caractéristiques du contrat. Les garanties peuvent concerner : les accidents domestiques, les incendies, les dégâts des eaux, les vols et tentatives de vols, les événements climatiques (en cas de catastrophe naturelle, l’État peut prendre en charge certains frais), la perte de loyer pour les propriétaires…. Selon la formule choisie, les effets personnels présents dans le logement peuvent être couverts ou non (appareils électroménagers, multimédia, objets précieux, équipements de loisirs et de sport, mobilier…). La responsabilité civile du conjoint, des animaux domestiques ou des enfants est généralement incluse, ainsi que les stages pour les étudiants (en cas de détérioration causée par le stagiaire).

Outre les garanties sélectionnées, le tarif de l’assurance dépend aussi de la surface du bien, du nombre de pièces, de la surface du terrain, des effets personnels déclarés… Les assurés sont tenus de signaler tout changement de situation à l’assurance (construction d’une extension, déménagement, modification du foyer : décès, naissance, mariage…). La prime d’assurance proposée est valable un an et peut ensuite être modifiée librement : elle est acceptée ou refusée par l’assuré (le refus entraîne la résiliation du contrat). Une assurance habitation peut être résiliée par l’assuré ou par l’assureur.

L’ offre du moment pour votre Assurance Habitation :